Le haut barrage d’Assouan

Sujets principaux de ce documentaire

Sujets secondaires abordés dans ce documentaire

La Chaine américaine History Channel propose un documentaire sur la réalisation du barrage d’Assouan, en Egypte. La construction de ce barrage, considéré comme l’un des plus grands au monde, se révèlera comme l’une des entreprises les plus importantes menées au XX siècle.

 

À propos …

 

«  Le Nil est l’Egypte et l’Egypte est le Nil » 

Proverbes Egyptien

 

Le barrage d’Assouan, le défi de Gamal Abdel Nasser :

Le haut barrage d’Assouan se situe sur le Nil, au nord de l’Egypte, il fût terminé en 1970 après dix ans de travaux. Ce barrage fût construit pour compléter le petit barrage d’Assouan dont les travaux avaient débutés en 1899.

A l’initiative du grand barrage, on retrouve Gamal Abdel Nasser, président de l’Egypte de 1956 à 1970. Depuis toujours, l’Egypte est dépendante du Nil, seule grande ressource en eau du pays. Son agriculture à toujours dû s’adapter au rythme des sécheresses et des inondations du fleuve. Pendant des milliers d’années, les égyptiens ont souvent essayé de mettre au point des installations, barrages, canals… afin de pouvoir mieux maîtriser le Nil et ses fluctuations naturelles. Lorsque Nasser arrive au pouvoir, l’Egypte est un pays abîmé par la pauvreté, la famine et les endettements (notamment ceux contractés pour la construction du Canal De Suez par Mohamed Saïd Pacha, alors roi d’Egypte ).

Nasser, premier égyptien à gouverner son pays depuis l’époque des pharaons, décide lors de son accession au pouvoir de faire construire un haut barrage au Nord de l’Egypte. En effet le petit barrage d’Assouan n’étant pas assez efficace et ne pouvant faire des réserves d’eau que pour une seule année, il devient nécessaire, pour l’agriculture égyptienne, de mettre en oeuvre de nouvelles constructions. Le but de Nasser, dans cette entreprise, est de relancer l’économie de son pays en favorisant l’agriculture, notamment de blé et de coton, mais en amenant aussi l’électricité dans de nombreux villages qui en sont encore dépourvu.

Grâce au barrage d’Assouan, Nasser fera entrer son pays dans la modernité.

Entre stratégies politiques et économiques, la construction du barrage d’Assouan connaîtra de grandes difficultés à se mettre en place. Tout d’abord étudié par les ingénieurs allemands, les travaux seront finalement entrepris par les Russes avec les égyptiens pour main d’oeuvre.

Ce barrage fût en partie financé lorsque Nasser nationalisa le canal de Suez, donnant lieu à une guerre et très grande crise diplomatique, d’octobre 1956 à mars 1957. L’Egypte d’un côté et l’Israel, la France et l’Angleterre de l’autre. La France et L’Angleterre, possédant le bail du canal de Suez, dont la durée était de 90 ans, n’acceptent pas la nationalisation et envahissent la partie nord de l’Egypte, aidé des Israéliens.

Cette alliance secrète, scellée par les Accords de Sèvre,  entre deux États européens et Israël répondait à des intérêts communs économiques et politiques, leur but étant de renverser le pouvoir de Nasser et de récupérer le canal. Sous la pression de la scène internationale et surtout des Etats unis et de l’Union Soviétique (qui avait menacé l’Angleterre et la France de riposte nucléaire en cas de d’attaque) , l’Onu  exigent le retrait des troupes françaises, Anglaises et Israéliennes afin de stopper les combats et rétablir la paix.

A la fin de cet épisode de crise, le barrage d’Assouan peut alors continuer sa construction. Plusieurs problématiques sont mis en évidence, notamment la submersion de certains temples égyptiens à cause des eaux du barrage. Une vingtaine de temples doivent être alors déplacés afin de les protéger des eaux et d’une destruction. L’UNESCO décide alors de prendre en charge le déplacement de ce patrimoine historique. Il faudra faire preuve de prouesses technologiques afin de déplacer les temples, mais également des parties de montagnes car certains avaient été creusé directement à flanc, dans la roche. Il faudra quatre ans pour aboutir les travaux.

Certaines populations furent être déplacés, comme particulièrement les Nubiens (environ 117 000 personnes ), dont les terres furent engloutis sous les eaux du barrage.

Le barrage d’Assouan apporta à l’Egypte un contrôle des crues du Nil et une irrigation maitrisée toute l’année. Il permit également à 20 000 villages d’être fournis en électricité.

L’Egypte fera alors un bond dans le temps, celui du modernisme.

Le barrage d’Assouan, tout comme le canal de Suez fut construit par une main d’oeuvre égyptienne, comme pour la construction du canal, de nombreux travailleurs y périrent.

 

Sans titre-2-Récupéré

Documentaires associés

Boxe – Des poings et des hommes

30-08-2016 18:12:20
Florent

1

La crise de Suez, le pacte secret

19-08-2016 19:01:21
Nass

1

Les femmes dans les casques bleus

20-08-2016 12:39:59
Florent

1

Sidewalks of Samaipata

22-08-2016 17:23:58
Caroline

1

La Commune de 1871- France 5

19-08-2016 14:08:22
Caroline

1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *