Jack Johnson- Le champion qui divisa l’Amérique

Sujets principaux de ce documentaire

Sujets secondaires abordés dans ce documentaire

Ce documentaire proposé par Arte, revient sur la vie du champion de boxe Jack Johnson, premier noir américain champion du monde dans la catégorie prestigieuse des poids lourds.

 

 

À propos …

 

Jack Johnson « le géant de Galveston »

Le 26  décembre 1908, à Sidney en Australie, Jack Johnson est le premier noir américain à remporter le titre de champion du monde de boxe catégorie poids lourds. Son adversaire le canadien Tommy Burns est le premier champion à accepter de remettre en jeu son titre contre un homme noir.

Plusieurs années avant Jack Johnson, issu de parents esclaves originaires du Texas, se voit interdire la possibilité de combattre dans cette catégorie. En effet, tous les détenteurs du titre, qui sont des hommes blancs, refusent un à un de se confronter à lui et à toutes personnes de couleurs. Nous sommes au début du XX ème siècle, malgré l’abolition de l’esclavage proclamée en 1865, le racisme anti-noirs circule toujours autant dans une Amérique qui peine à trouver les voies de l’Égalité parmis ses citoyens.

Jack Johnson est un homme ambitieux, audacieux et surtout provocateur. Malgré les contraintes sociales imposées aux citoyens américains noirs de son époque, Johnson réussira à devenir l’un des plus grands boxeurs du monde et à entrer dans l’Histoire. Soutenu par toute la communauté noire américaine, cette dernière sera lynchée par les suprémacistes blancs, et payera cher les victoires du « géant de Galveston ».

Homme riche et célèbre, amateur de femmes exclusivement blanches et de voitures, la vie effrénée de Jack Johnson attirera les jalousies, ce qui sera très certainement un moteur dans la vie de ce boxeur que rien n’arrête. Sur les rings il se plaira à humilier ses adversaires, notamment Jim Jeffries, qui poussé par l’opinion publique à combattre Johnson, afin que le titre de champion du monde soit de nouveau entre les mains d’un blanc, se verra sévèrement vaincu .

Jim Jeffries, lorsqu’il était champion du monde avait refusé pendant des années d’affronter Johnson, barrant à ce dernier l’accession au titre. Johnson savourera sa revanche le 4 Juillet 1910 dans un stade plein à craquer à Reno, dans le Nevada.

En 1912, les détracteurs de Jack Johnson le feront accuser pour violation de la loi Mann, qui interdit de voyager avec une femme à travers les Etats Unis dans le but de la prostituer. En effet, les petites amies de Johnson avaient souvent un passé de prostituée, ce qui à servit de point de départ à cette fausse accusation. Suite à son jugement et à sa condamnation pour un an et un jour d’emprisonnement, Jack Johnson réussit à s’enfuir au Canada afin d’échapper à sa peine. Il se verra souvent refuser l’entrée de certains pays en Europe, et ses économies se réduisant il retournera aux Etats unis afin de purger sa peine.

« Mon vrai crime est d’avoir vaincu Jim Jeffries »

Jack Johnson

Jack Johnson, à ouvert la porte de la boxe professionnelle aux noirs américains. Il restera une référence en tant que grand sportif mais aussi en tant que symbole de la rébellion contre la ségrégation.

 

Sans titre-2-Récupéré

 

Documentaires associés

La Commune de 1871- France 5

19-08-2016 14:08:22
Caroline

1

Plage – Michaël Lheureux

23-08-2016 14:15:11
Nass

1

Le Canal de Suez – History Channel

19-08-2016 16:43:46
Caroline

1

Nikola Tesla, des éclairs plein la tête

20-09-2016 16:00:54
Caroline

1

Les femmes dans les casques bleus

20-08-2016 12:39:59
Florent

1

Maximilien de ROBESPIERRE

20-07-2016 14:28:17
Caroline

1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *