La danseuse indienne, Mrinalini Sarabhai

Sujets principaux de ce documentaire

Sujets secondaires abordés dans ce documentaire

Documentaire sur la vie de Mrinalini Sarabhai, pionnière de la danse contemporaine indienne. Réalisé entre autre par Malika Sarabhai, fille de la danseuse, ce documentaire revient sur les principales chorégraphies qui ont porté la danse indienne à un rayonnement international.

 

 

À propos …

Mrinalini Sarabhai « La bombe atomique hindou »

Mrinalini Sarabhai est née en 1918 dans la province du Kerala, en Inde et décéda en Janvier 2016 à l’âge de 97 ans.

Issue d’une formation classique Mrinalini Sarabhai fut une des pionnières de la danse contemporaine indienne et redonna au Bharata Natyam ses lettres de noblesse.

Au XIX siecle le Bharata Natyam alors exclusivement dansé dans les temples et par des femmes, était tombé en désuétude, Sarabhai réinterpreta à sa manière cette danse,  lui apportant de la mixité et proposant des représentations sur scène. Elle fut également une des premières femmes à danser le Khatakali, danse traditionnelle indienne exclusivement dansée par des hommes et originaire du sud de l’Inde.

Dans ce documentaire sa fille Malika Sarabhai, elle même danseuse classique, revient sur le travail de sa mère, et les chorégraphies qui ont marqué sa carrière, mais aussi l’histoire contemporaine de la danse indienne.

Mrinalini Sarabhai a porté la danse classique indienne sur les scènes contemporaines du monde entier. Cette danseuse, à réinterprété les danses traditionnelles de son pays afin de les faire entrer dans la modernité, de les rendre accessibles à un public nouveau, de les faire rayonner.

En mettant au coeur de ses chorégraphies la vie actuelle indienne, la mixité, Mrinalini Sarabhai à crée plus que des spectacles de danse, elle a inclus dans ses créations de vrais partis pris, et des axes de reflections.

Plusieurs fois récompensée par des prix internationaux, son travail qui a marqué une nouvelle génération de danseurs, se transmet encore aujourd’hui au sein de l’école qu’elle a fondé à Ahmedabad avec son mari Vikram Sarabhai en 1949 : Darpana Academy of Performing Arts. Cette école dispense aujourd’hui differents enseignements artistiques comme la danse, les arts martiaux, l’écriture, chant, instruments de musique. Elle possède également dans son programme une offre de résidence d’artistes sous l’égide de l’UNESCO. Enfin la Darpana Academy of Performing Arts travaille régulièrement sur des sujets touchant aux droits des femmes, à l’écologie et aux droits des hommes en général, sociaux et internationaux.

Le style de Mrinalini Sarabhai a permit à la dans Indienne de franchir de manière significative une nouvelle étape. En apprenant plusieurs formes de danse avec les plus grands maîtres indiens, cette dernière fût considérée comme visionnaire dans sa manière de créer et d’interpréter des chorégraphies.

« J’étais toujours à la recherche de sujets de danse qui pourraient bouleverser les gens »

Mrinalini Sarabhai

Sans titre-2-Récupéré

Quelques uns des spectacles abordés dans le documentaire :

Shakuntala en 1975

Aspiration en 1975

Chandalika en 197

Krishna en 1996

The dance of Life en 2044

 

 

Documentaires associés

Les femmes dans les casques bleus

20-08-2016 12:39:59
Florent

1

La crise de Suez, le pacte secret

19-08-2016 19:01:21
Nass

1

Maximilien de ROBESPIERRE

20-07-2016 14:28:17
Caroline

1

Nikola Tesla, des éclairs plein la tête

20-09-2016 16:00:54
Caroline

1

Le 14 Juillet 1789 par Anthony Pascal

19-08-2016 12:47:15
Caroline

1

La Commune de 1871- France 5

19-08-2016 14:08:22
Caroline

1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *