Nikola Tesla, des éclairs plein la tête

Sujets principaux de ce documentaire

Sujets secondaires abordés dans ce documentaire

Nikola Tesla

En 30 minutes Patrick Liegibel revient sur la vie de Nikola Tesla, dans le cadre de son émission « Au fil de l’Histoire », diffusée sur France Inter. Il retrace le parcours de cet homme visionnaire, grande figure de la science moderne.

(cliquez sur la photo pour accéder à l’émission 🙂 )

Nikola Tesla

 

À propos …

 

Nikola Tesla en quelques dates :

  • Naissance de Nikola Tesla le  Smiljan dans l’Empire d’Autriche. Sa famille est d’origine Serbe.
  • En 1875 il fait son entrée à l’École polytechnique de Graz, en Autriche. Nikola Tesla étudie les mathématiques, la physique et la mécanique. Faute de moyens financiers il ne pourra terminer ses études.
  • En 1881 Nikola Tesla devient ingénieur à l’Office Central du Télégraphe du gouvernement Hongrois, à Budapest.
  • En 1882,  il est recruté par la société Edison General Electric Company, lors d’un séjour à Paris. Thomas Edison le convainc de venir travailler à New York.
  • En 1884, Tesla arrive à New York, Thomas Edison travaille sur un réseau  électrique dans le but de pourvoir la ville de New York en électricité. Edison à conçu son réseau sur la base du courant continu, mais ce dernier subit souvent des pannes provoquant entre autres incendies et accidents. Nikola Tesla lui propose de le remplacer par du courant alternatif ce qui, selon lui, permettrait de résoudre les différents dysfonctionnements.
  • En 1885 Nikola Tesla démissionne de la Edison General Electric Company dû à des désaccords avec Thomas Edison, qui n’a pas rémunéré Tesla à la hauteur de son travail et de ses innovations pour la société.
  • En 1888, Tesla est embauché par George Westinghouse, dont la société concurrence directement celle de Thomas Edison. Tesla obtient le poste de consultant des laboratoires de la Westinghouse Electric & Manufacturing Company.
  • En 1991 Nikola Tesla devient citoyen américain.
  • En 1893, la compagnie de George Westinghouse obtient un contrat pour l’installation de tout le réseau électrique des États-Unis grâce au courant alternatif mis en place par Tesla.
  •  En 1897, il accepte de vendre son brevet et les doits des ses innovations pour 216 000 dollars, à George Westinghouse.
  •  En 1901, il fait ériger la tour de Wardenclyffe (La tour Tesla), permettant des transmissions sans fils.
  •  En 1947 Tesla décède à l’âge de 86 ans, dans sa chambre d’hôtel à New York.

 

Sans titre-2-Récupéré

 

 

 

 

L’Histoire de l’électricité

Sujets principaux de ce documentaire

Sujets secondaires abordés dans ce documentaire

l'électricité

Cette conférence organisée par les Mardis de l’Espace des Sciences propose de retracer l’histoire de l’électricité en compagnie du physicien et inventeur « aux milles brevets »  Jacques Lewiner.

 

À propos …

 

Jacques Lewiner « l’homme aux milles brevets »

 

« La science ne doit pas vivre dans un monde séparé de la vie normale, elle fait partie de notre vie quotidienne »

Jacques Lewiner – conférence « L’Histoire de l’Electricité » Les mardis de la Science.

 

Inventeur et physicien français, Jacques Lewiner est à l’initiative d’environ 200 inventions, qui pour la plupart ont fait l’objet de développements industriels et qui nécessiteront le dépôt de plus de milles brevets. Après des études et un doctorat à Paris et Washington, Jacques Lewiner enseigne à la Catholic University of America à Washington. Il sera également chargé de recherche au CNRS, puis professeur à la chaire d’électricité générale de l’École Supérieure de Physique et de Chimie Industrielles de la ville de Paris (ESPCI ParisTech), où il travaillera avec  Georges Charpak, prix nobel de physique en 1992.

A partir de 1987, et pendant 14 ans, il assure également la place de directeur scientifique de l’ESPCI ParisTech sous la direction de Pierre-Gilles de Gennes prix Nobel de Physique en 1991. Jacques Lewiner et Pierre-Gilles de Gennes créeront l’Espace des Sciences de Paris, rebaptisé “Espace Pierre-Gilles de Gennes”, dans le but d’y conduire des conférences et ateliers scientifiques pour les amateurs afin de « rendre la science accessible à tous »

électricité
De gauche à droite : Pierre-Gilles de Gennes, Georges Charpak et Jacques Lewiner

L’électricité, des pierres précieuses aux supraconducteurs !

Dans cette conférence sur l’histoire de l’électricité, Jacques Lewiner remonte au tout début de l’aventure électrique, il y a environ 3000 ans, lorsque que les hommes se sont rendus compte que lorsque l’on frottait l’ambre, celle ci avait la propriété d’attirer les objets à distance. Suite à cette découverte les toutes premières expériences et réalisations de mesures furent menées, notamment par les Grecques dont le mot Ambre se dit Electron.

La recherche sur l’électricité connue une réelle avancée à partir XVIIème siècle et XVIIIème siècle et devint un vrai phénomène social, notamment grâce à des inventions telles que le paratonnerre en 1752 par Benjamin Franklin ou de la pile voltaïque, ancêtre de la pile électrique, par Alessandro Volta vers 1800 ou bien encore avec les différentes expériences de Jean Antoine Nollet, dit l’abbé Nollet. A cette époque on test également l’électricité sur des cadavres menant à croire que le secret de la création de la vie vient d’être découvert, ou bien encore on se questionne comment « séduire électriquement ».

Au XXème siècle, la mécanique quantique fait son apparition permettant de mieux comprendre pourquoi certains matériaux sont isolants et d’autres sont conducteurs, cela sera également le début des expérience sur les supra-conducteurs.

Dans cette conférence sur l’histoire de l’électricité, Jacques Lewiner revient donc sur les périodes fondamentales qui ont vu les plus grandes expériences scientifiques sur ce sujet. Cette conférence permet à tous ceux qui ne sont pas des scientifiques chevronnés 😉 de comprendre un peu mieux d’où vient l’électricité, son histoire, mais aussi les expériences et les inventeurs qui ont rendu cette science et son utilisation indispensable à notre vie quotidienne.

 

Sans titre-2-Récupéré

 

credit photo ©ESPCI ParisTech